Enfants abandonnés en Gironde au 19e siècle

 

Quel généalogiste débutant, parti à la recherche de ses ancêtres, n'est pas tombé un jour sur ce genre de phrase " enfant naturel de l'Hospice des Enfants Trouvés de Bordeaux " ? 
La première surprise passée, on veut " savoir " et on se met à chercher …

généalogie, Bordeaux, Aquitaine, aide, Gironde, recherches, acte, paléographie, 33

 

Aux Archives départementales de la Gironde se trouvent les documents déposés par cet Hospice.
Tous ne sont pas consultables, certains étant même considérés comme "à l'état de ruines" mais l'ensemble est malgré tout suffisamment riche pour apporter une lumière vraie sur un sujet aussi noir que l'abandon d'enfant.

Par la suite, la découverte dans les archives de la mairie d'une petite commune qui servait de lieu d'accueil à ces enfants, de lettres et de circulaires que l'Hospice envoyait aux maires pour les informer et solliciter leur aide "pour améliorer le Service des enfants abandonnés" a complété les informations trouvées aux Archives.

La lecture de tous ces documents permet d'essayer d'imaginer ce qu'était la vie de ces enfants

Sommaire

  • Les enfants abandonnés
    • La manufacture
    • A l’hospice
      • On leur donnait un nom
      • Des statuts différents
      • Des indices : les billets
    • La mise en nourrice - les meneuses
      • De l’hospice au village
      • Chez la nourrice
      • Le rôle des maires
    • A 12 ans
    • Frais de voyage
    • Frais de vêture
  • Quelques commentaires à partir de documents
    • Introduction
    • Lettre du 22 janvier 1819
      • Un collier de soie
      • L’enfant malade
    • Le placement de l’enfant de plus de 12 ans
    • Le déplacement des enfants
    • Des maires mis à contribution
    • Paiement des nourrices
    • Le rôle des médecins-inspecteurs
    • Une loi “Pour la protection des enfants du Ier âge”
    • Conclusion
      • Que penser de toutes ces lois ?
      • Quelle vie attendait tous ces enfants ?
map_marker

1 place Bardineau
33 000 Bordeaux